Le corps et l’esprit ne sont pas toujours en équilibre, n’est-ce pas ? Ne vous êtes-vous jamais senti « désancré » ? Vous êtes fatigué, stressé ? Vous n’arrivez plus à vous  concentrer ? A côté de la plaque comme on dit avec l’impression d’avoir un corps qui ne suit plus ?

C’est souvent une sensation similaire que l’on ressent juste avant les vacances comme si le corps agitait un drapeau blanc… On s’arrête quand ? La surcharge de travail, les gros dossiers, la pression des objectifs, nous avons toutes les bonnes raisons pour avancer comme si notre corps pouvait tout assumer.

A de bien rares exceptions, l’attention au corps et à la santé est souvent subsidiaire. L’équilibre entre le corps et l’esprit pourtant y est directement lié.

Votre corps est votre seul et unique véhicule et vous n’en avez qu’un !

J’accompagne habituellement le développement des compétences relationnelles, l’utilisation des émotions, la confiance en soi  pour vivre plus de bien-être au travail. Mais j’observe si souvent, les malaises des uns souffrant de trop de stress et les tortures que d’autres font subir à leur corps : alimentation surabondante, peu ou pas d’activités, manque de sommeil…

Et si vous mettiez à profit l’été pour tester le résultat d’une écoute plus attentive aux messages de votre corps ?

Le corps et l’esprit fonctionnent main dans la main… en principe !

Votre santé globale et votre unité dépendent de cet équilibre. En dépit des turbulences incessantes de votre environnement, vous ne pouvez en exclure un par rapport à l’autre.

Les deux sont essentiels pour vous rendre vraiment créateur de votre vie.

Nous vivons dans un monde de bruit pour la plupart où la recherche de l’efficacité prime avant tout !

Dans ce contexte, chacun mène sa barque à sa manière, attendant souvent la maladie pour comprendre qu’il y a un truc qui cloche !

J’ai donc  pensé vous partager ces quelques conseils. Nous sommes en été et cette saison est souvent propice à l’observation du corps et c’est donc une bonne occasion pour lâcher du lest !

Pour relever tous les défis avec calme, dynamisme et alignement, nous avons besoin de beaucoup d’énergie. Donc faisons confiance à l’intelligence de notre corps, à la condition de lui donner le carburant nécessaire.

 

Nous avons besoin d’air

 

Toutes nos petites cellules ont besoin d’air pour continuer à nous servir fidèlement.

Dans la mesure où nous respirons sans même y penser, nous n’y accordons pourtant que très peu d’importance.

Cela semble idiot mais bien peu savent utiliser le potentiel de la respiration pour déstresser par exemple ou pour retrouver la concentration.

Pourquoi n’utiliseriez-vous ce moment de vacances pour commencer votre journée en pratiquant quelques respirations avant de vous lever, en faisant en sorte de commencer à respirer par votre ventre, puis en laissant l’air cheminer vers la poitrine pour terminer votre respiration au niveau de vos clavicules.

Rien de bien compliqué même si beaucoup, dès ce simple exercice comprenne qu’ils ont « oublié » ce que bien respirer voulait dire !

 

Nous avons besoin de sommeil 

 

Accepteriez-vous de laisser de côté les tablettes, les écrans, télévision et autres téléphones intelligents pendant vos vacances ?

Le moment du sommeil qui devrait être le plus doux de la journée se transforme pour beaucoup en une véritable bataille.

Entre tous ces appareils qui nous simplifient sans doute la vie dans la journée, se glissent aussi tous ces écrans dans nos chambres qui maintiennent notre cerveau en éveil et troublent notre endormissement et notre sommeil.

Nous avons déjà nos petites contrariétés du quotidien à apaiser pour entrer dans un sommeil paisible, si nous envoyons en plus un message paradoxal à notre cerveau : un message d’éveil et un message d’endormissement, le marchand de sable risque d’avoir des difficultés à passer !

 

Nous avons besoin de mouvement

 

Avez-vous remarqué que nous trouvons les moyens pour bouger en été ? Bizarrement, passé l’automne l’envie s’essouffle et tous les prétextes sont bons pour arrêter ce que nous nous étions promis pendant les beaux jours : faire de l’exercice !

Dans notre société nous soutenons que l’apprentissage est un acte mental et très intellectuel. Alors que nous avons besoin de mouvements pour mémoriser les informations, booster notre créativité et centrer notre attention.

Dans quelle activité physique seriez-vous prêt à vous investir ? Quelle activité serait suffisamment ludique et joyeuse pour être maintenue tout au long de l’année ?

Il n’est pas nécessaire de vous installer sur une plage de sable blanc pour vous mettre en mouvement ! N’oubliez pas que quelques mouvements effectués régulièrement, même derrière votre ordinateur suffisent à reconnecter vos circuits neuronaux.

 

Il y a de multiples façons de se remettre à l’écoute de son corps, loin de moi l’idée de prôner des recettes imbattables et miracles !

Seriez-vous prêt cet été à expérimenter avec légèreté une nouvelle relation corps et esprit ? Qu’en pensez-vous ?

 

« Il faut entretenir la vigueur du corps pour conserver celle de l’esprit. »

Vauvenargues