Nous voici en 2017 et comme chaque année les magazines vont regorger de trucs et astuces pour vous aider à transformer rapidement vos bonnes résolutions en objectifs bien concrets.

J’ai entendu beaucoup de personnes s’impatienter de l’arrivée imminente de la nouvelle année afin de fuir tout le “désagréable”de l’année précédente.

J’ai envie de vous dire aujourd’hui : Pas de précipitation !

L’hiver vient à peine de commencer et cette saison est beaucoup plus propice à l’intériorisation qu’à l’action, même si bien entendu, entrepreneur ou salarié, nous avons tous besoin d’agir au quotidien. Mais ce dont nous avons besoin surtout, c’est de douceur et de calme. Pourquoi ? Parce que le corps a besoin de ce moment de répit pour dormir plus, pour ralentir, pour se recharger. Nous avons perdu dans notre société ce rythme si important et totalement naturel.

Prendre ce temps de latence et d’intériorisation permet de prendre contact avec un espace de liberté et de créativité dont nous allons avoir bien besoin au printemps.

La question “bizarre” !

Donc, pour vous installer pour quelques semaines dans cette démarche, avez-vous vraiment remercié ?!

Ce n’est pas parce que l’année a changé sur le calendrier qu’il faut faire table rase de tout ce que vous avez croisé de bon et de moins bon l’année passée. Bien sûr que nous commençons un nouveau cycle, bien sûr qu’il faut savoir ce que vous voulez de différent pour continuer à progresser, à évoluer. Mais il est encore plus important de prendre le temps d’observer votre année passée… Attention, observer n’est pas juger !

Comme moi, vous avez sans doute rencontré des gens formidables, vécu des moments forts, des miracles même parfois. Notez-les.

Mais comme moi aussi, vous avez buté sur « des gros dossiers »bien compliqués voire particulièrement indigestes ! Notez-les aussi.

Observez ces deux listes et prenez conscience de ce que chaque situation vous a appris. Vous risquez de constater que ce sont de ces difficultés qui vous ont fait trébucher, qu’ont émergé vos plus belles transformations.

Qui êtes-vous devenu grâce à ces difficultés ?

Alors, merci, parce que sans ces événements plus désagréables,  vous seriez différent.

Merci parce que sans ces difficultés, vous n’auriez pas appris à être ou faire autrement.

Merci parce que ce simple mot vous enlève une couche de ressentiment, de colère et nous sommes mieux sans ! Non ?

Merci parce que cette simple prise de conscience pourrait bien vous faire démarrer votre nouvelle année avec un changement d’attitude notable, celle de la responsabilité totale de TOUT ce que vous croisez au quotidien au travail ou ailleurs. Et en matière de bien-être c’est Pri-mor-dial !

Prenez du temps pour vous pour réfléchir, prenez soin de vous pour vous recentrer sur vos priorités.

Bonne et heureuse année 2017 à tous !

J’ai toujours autant de plaisir à vous accompagner !

A bientôt


Recevoir ma newsletter