Le sujet de l’équilibre entre vie personnelle et vie professionnelle est souvent remis sur la table lorsqu’on parle de bien-être au travail. La meilleure façon de placer le curseur entre les deux a assurément son importance. En conséquence, je voudrais aujourd’hui revenir sur le sujet de l’équilibre intérieur. Parce qu’il est fondamental pour gagner plus de confiance en soi et pour faire face aux difficultés.

 

C’est quoi être en équilibre ?

Selon la définition du dico, c’est la juste proportion entre deux choses opposées, l’harmonie et la stabilité en résultent. Hum ! Ça fait envie non ? Plus sérieusement, lorsque vous êtes en équilibre, ne vivez-vous pas avec un sentiment de maîtrise et de plaisir dans vos différents domaines de vie ? Vous connaissez ce qui est important pour vous, ce que vous voulez profondément, et à partir de ce centre vous agissez avec aisance ou faites face aux difficultés.

Nous avons beaucoup développé notre capacité à agir avec volonté, en luttant fort parfois pour obtenir plus, et je ne parle pas nécessairement d’argent. En revanche, avons-nous exercé  notre capacité à nous écouter, à nous appuyer plus sur nos ressentis et nos intuitions ? C’est pourtant de cet équilibre entre l’Être et l’Agir que dépend notre confiance et notre épanouissement personnel et professionnel.

 

Comment être en équilibre ?

Le mot équilibre signale déjà que cet état n’est pas définitif et qu’il ne se décrète pas non plus. Alors sans doute faudra-t-il se centrer sur le corps et porter une attention particulière à votre ressenti. Ce que vous ressentez est un bon indicateur pour être en relation avec vous-même.

N’avez-vous jamais dit : Je sens que je n’y arriverai pas ! J’ai peur de ne pas faire les bons choix ! Je ne suis pas d’accord avec ce qu’on me demande au travail ! Je voudrais partir mais les risques sont grands…  Tout ceci génère des émotions fugaces et des pensées souvent récurrentes.  Nous ne pouvons éliminer ni nos pensées, ni nos émotions, vous le savez ! Et c’est tant mieux, puisque ce sont nos émotions qui vont nous guider pour développer notre équilibre intérieur.

Toutes ces émotions vous parlent de votre déséquilibre !

Elles sont toutes à prendre au sérieux et devraient attirer votre regard comme les voyants rouges qui clignotent sur le tableau de bord de votre voiture.

A chaque fois que vous rencontrez une situation dite négative, qui vient vous chercher dans votre système de valeurs, ou qui vous confronte,  une partie de vous, vous envoie un signal émotionnel.

Ce signal s’affiche en rouge ? Ce n’est sans doute pas ok pour vous ! Votre corps vous transmet le message d’une incohérence et vous pose une question ou demande une action.

Même si les choses commencent à changer, nous avons souvent  pris l’habitude d’agir sans trop nous poser la question de nos émotions, supposément inutiles pour la performance. Or ce sont elles qui font l’interface entre les événements extérieurs et notre monde intérieur. 

 

Équilibre et confiance intérieure

Une personne dont l’équilibre intérieur est solide utilise et transforme plus facilement les épreuves vécues, elle est beaucoup plus rapidement au contact de ses ressources pour s’adapter.

Nous sommes tous embarqués sur le chemin de la vie pour évoluer et nous dépasser en acquérant de nouvelles compétences, en nous challengeant sur de nouvelles expériences, c’est bien sûr un bon moyen de développer plus de confiance en soi.

Mais n’avez-vous jamais pris une décision par exemple, en ressentant profondément sa justesse. Le passage à l’action est plus immédiat et tout semble couler de source.  A partir de cet équilibre intérieur, cette écoute de soi, le chemin est plus doux et tout aussi performant.

 

Équilibre et pensées

Notre mental, cette usine à pensées pas toujours aidantes il faut bien se l’avouer, nous maintient souvent prisonnier de nos jugements et de nos croyances. C’est indéniablement un frein pour l’équilibre, puisque ces pensées nous laissent attachés à des problèmes ou à des ruminations intérieures inutiles pour notre équilibre et notre confort.

Quand nous apprenons à nous occuper de nous-même, nous nous apercevons que ce qui est important est d’être conscient de nos pensées et de toutes les histoires que nous nous racontons… pour mieux nous en libérer. Nous pouvons alors démarrer l’opération recyclage de toutes ces perturbations intérieures pour les transformer en ressources !

On cherche parfois si loin des solutions à notre bien-être, à notre meilleur équilibre alors que nos précieuses émotions sont toujours disponibles pour nous guider, nous accompagner sur la voie de l’être, de l’épanouissement, de la confiance en nous et en la vie.

« Le bonheur est un délicat équilibre entre ce que l’on est et ce que l’on fait. »

 

Et vous ? Comment trouvez-vous votre équilibre intérieur ?