Nous voudrions bien avoir la capacité de maîtriser notre temps, de le figer parfois lorsque tout va bien. Ou bien d’en obtenir plus lorsque le planning nous contraint ou encore de le faire passer très vite en cas de difficultés.

Mais ce n’est pas tout à fait comme ça que ça marche !

Je ne connais personne qui n’ait pas été au prise avec la gestion du temps. Notre activité professionnelle nous confronte régulièrement à notre façon de le gérer.

Bien sûr, vous avez pu bénéficier de l’apprentissage de beaucoup de bonnes méthodes, expérimenter de nouveaux outils pour gérer votre temps.

J’ai personnellement noté à quel point toutes ces techniques très formelles n’avaient en fait comme seul bénéfice, que celui d’alimenter notre course en avant. Et par voie de conséquence de nous charger encore plus aussi, pour gagner efficacité et rendement.

Nous avons le choix de continuer à nous épuiser, à nous égarer et surtout à nous stresser dans cette course au temps. Mais nous pouvons aussi devenir plus conscient et plus éveillé.

D’ailleurs je n’aime pas cette idée de gérer, maîtriser son temps ! Encore une bonne façon d’essayer de prendre le contrôle, alors que le temps nous parle de nous. Il nous offre entre autres défis, celui de revenir à ce qui est important pour nous.

****

Face au temps, aucune discrimination, nous avons tous le même en banque. Voyons donc comment vous pouvez mettre le temps au service de vos projets de vie, puisque c’est bien de cela dont il s’agit.

Sortir du conditionnement par la prise de recul

L’environnement au travail est parfois dur, où en tous cas c’est ainsi que beaucoup le perçoivent.

La sécurité matérielle, la culture d’entreprise forte, la course aux résultats, aux chiffres, la crise etc. peuvent vous pousser et vous engluer toujours un peu plus dans le besoin de faire beaucoup sans que jamais vous ne vous interrogiez sur ce qui est important pour vous.

Je vous invite à vous élever au-dessus de ces contingences de la vie quotidienne pour sentir votre vraie vie, celle de l’intérieur.

Je suis certaine que lorsque vous êtes totalement en phase avec votre projet personnel, avec ce qui est vraiment important pour vous, vous savez mettre le temps à votre service.

Comment habitez-vous votre temps ?

Votre temps est-il surchargé et vide de sens ? Comment faire pour que ce temps soit bien rempli et plein (de sens) ?

Ressentez profondément cette différence.

La relation au temps est particulière à chacun, l’important justement est de se sentir efficace ET créatif, satisfait ET détendu, investi ET heureux dans votre travail comme dans vos autres domaines de vie.

Comme souvent, nous cherchons des solutions extérieures à nous-même au lieu de les chercher à l’intérieur de nous.

Est-ce que votre emploi du temps est en rapport avec vos intentions profondes pour votre vie entière ?

Est-ce que vous savez pourquoi vous faites ce que vous faites ?

Bien ! Mais comment faire correspondre les intentions, les projets personnels et ceux fixés par les autres, par les employeurs en particulier ?

Vous pouvez toujours choisir la façon dont vous allez répondre aux contraintes professionnelles. Par exemple, ne serait-ce qu’en vous donnant une discipline différente qui va modifier au fil du temps votre attitude. Il est vrai qu’apprendre à renoncer, apprendre à ralentir pour s’écouter soi n’est pas toujours chose facile. Cependant, vous pouvez vous engager à utiliser et équilibrer vos journées avec plus de respect pour vous et de fluidité.

****

Solutions ?

 

  • Décidez aujourd’hui de modifier vos discours internes : je n’ai pas le temps, je suis débordé, je croule sous les dossiers… par d’autres paroles comme : je suis calme et détendu, je choisis de me concentrer sur une chose à la fois, je suis le temps… ou toute autre phrase propice à faire cesser tout de suite ce combat contre le temps.
  • La seule règle qui vaille pour moi en termes d’efficacité est de trouver ses priorités en lâchant tous les outils appris à droite et à gauche, tous ceux que vous utilisez sans conviction et donc sans résultats probants.
  • Dans votre quête de bonheur et d’équilibre, ce que vous voulez vivre, c’est d’apprendre à danser entre tout ce que vous avez à FAIRE et ce que vous voulez ÊTRE.

Apprendre à vous engager dans votre temps en pensant vos priorités (je connais beaucoup de personnes qui ne les connaissent pas), en incarnant vos valeurs dans votre emploi du temps, tout en respectant vos obligations.

L’organisation devient alors une démarche spontanée, parce que votre intériorité exige un discernement, une évaluation, un jugement et tout coule alors de source.

“Le temps est le rivage de l’esprit, tout passe devant lui, et nous croyons que c’est lui qui passe."

Antoine de Rivarol

Vous voulez retrouver fluidité et alignement dans votre quotidien
en apprenant à faire du temps votre partenaire ?

Renseignez-vous sur la démarche de coaching !